sunday in soho

JJ discute aujourd’hui avec Alieu, copropriétaire du café Sunday in Soho, dans le deuxième arrondissement de Paris. Voyons pourquoi cet endroit est un endroit de Good Vibes et Savoir Vivre.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_6123

Pourquoi tu es venu à Paris ?

Nous sommes venues à Paris à la base pour un gros poste pour ma femme chez Dior. Mon idée initiale était d’ouvrir une boutique de jus de fruits à Paris en arrivant, mais je me suis vite rendu compte que cette idée ne répondait pas à un besoin réel. Ce que j’ai vu, c’est qu’il y avait un manque de lieux offrant de la nourriture fraîche et pas trop chère. Alors j’ai dit pourquoi ne pas créer ça! Pourquoi ne pas créer quelque chose qui est fait pour améliorer votre journée. Plus je réfléchissais à cette idée, plus je réalisais que ce que je voulais vraiment, c’était non seulement d’ouvrir un espace pour la bonne bouffe, mais aussi un lieu sympathique. Un endroit qui vise à améliorer votre journée.

Qu’est-ce qui vous a inspiré à ouvrir le dimanche à Soho ? Y a-t-il des endroits spécifiques qui vous ont inspiré ?

Notre nourriture est inspirée par nos voyages: Gjusta Bakery, The Butcher’s Daughter, Cava Grill, Dig Inn…

sunday in soho

Quelles étaient les choses les plus importantes pour que vous puissiez recréer une atmosphère trouvée à NYC ici à Paris?

Être nous-mêmes. Oui, si vous allez au 10ème ou au 11ème arrondissements, vous allez trouver des endroits vraiment intéressants – mais pour moi, j’ai souvent l’impression qu’ils sont des expropriations culturelles. Ils sont comme des imitations chaotiques de ce que vous trouveriez à New York. Pour nous, le plus important est de faire ce que nous savons faire. Non, nous n’avons pas de baguettes et de croissants et beaucoup de clients nous demandent pourquoi. Mais pour moi, être authentique, c’est rester dans notre zone de confort. Nous sommes une équipe mondiale – le chef cuisinier vient du Canada, le sous-chef est italien, ma femme et moi nous sommes américains. Je veux que Sunday in Soho représente le melting-pot américain. Non, nous n’avons pas de hamburgers et des friets au menu, parce que l’Amérique ce n’est pas que des hamburgers et des frites. Il s’agit de plats inspirés par de nombreuses cultures différentes, comme notre équipe.

sunday in soho

Des idées d’expansion ?

Nous avons beaucoup de choses à faire. À partir de cet automne, nous lançons une gamme de produits, y compris des jus pressés à froid, du granola, etc. Nous allons également ouvrir notre espace à l’étage. Nous allons l’utiliser pour des événements spéciaux, de la restauration et d’autres choses passionnantes. L’idée est venue d’une table de 16 personnes qui se trouvait dans mon loft à Soho. C’était un endroit où la communauté se réunissait, où les vibes étaient toujours bonnes. Lorsque nous avons déménagé à Paris, nous avons amené la table à Paris. C’est maintenant la porte de l’espace à l’étage. Pour moi, c’est un symbole du début de tout et de la venue de Soho à Paris. C’est une porte qui ouvre de nouvelles opportunités.

Que pouvez-vous trouver ici que vous ne pouvez trouver nulle part ailleurs à Paris ?

Le Modbar – c’est le premier qui existe en France. Il est vraiment difficile d’avoir une véritable interaction avec les clients d’un bar, entre les grosses machines à café que vous voyez la plupart du temps ici à Paris. Nous avons donc cette machine automatique. Modbar a profilage électronique, ce qui nous permet de changer la saveur et le goût.

vKsHsXssQHa+SUaBJe56SA_thumb_6135

Ton plat préféré sur la carte ?

The Sailor Man, alias le sandwich au poulet frit. Pour moi, c’est la quintessence de l’Amérique. Le poulet frit est difficile à trouver ici et habituellement le bacon est vraiment différent … Alors je dirais que si vous êtes quelqu’un qui cherche vraiment quelque chose de très copieux, c’est fantastique ! Sinon je dirais le Beyoncé ou le Brooklyn. J’aime les bols parce que ce sont des repas complets, et ils sont représentatifs de ma façon de manger. Je mange équilibré ! La nourriture est représentative de ce que nous ressentons. Nous neutralisons le poulet frit avec un plat végétalien.

sunday in soho

Quel est ton dimanche idéal à Soho ?

Amis, famille, nourriture, vin, rire.

La chose qui te manque le plus à propos de New York ?

L’énergie. Cette culture proactive me manque.

Pourquoi le deuxième arrondissement ?

Le client de base allait toujours être l’employé de bureau. Comment nous pouvons améliorer la journée de quelqu’un qui travaille au bureau ? C’était le client, le personnage. Certaines personnes vont au parc, fument des cigarettes, etc. Quels sont leurs habitudes ? C’est là que se trouve l’argent … c’est dans un café. Tout le monde mange à l’heure du déjeuner. Nous avons donc cherché des espaces dans les 8ème, 9ème et vers Opera. Nous n’avons pas cherché dans les quartiers branchés car nous savions qu’il n’y avait pas autant d’employés de bureau. Enfin, nous avons commencé à regarder dans le deuxième et quand nous avons vu cet espace, nous l’avons aimé tout de suite. Nous savions que cet endroit pouvait évoluer.

sunday in soho

Qu’elle est le Savoir Vivre de Sunday in Soho ?

C’est plus un sentiment d’être positif et équilibré. C’est ce que nous essayons de faire ici.

sunday in soho

Previous Post
Next Post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Watch the latest Videos

Subscribe to my Newsletter

Get all the latest news, podcasts and posts right into your mailbox.
%d blogueurs aiment cette page :